Loading...
Data

A quoi correspond l’anonymisation des données ?

anonymisation_des_donnees_RGPD

La question de l’anonymisation des données est particulièrement importante aujourd’hui. En effet, face aux problèmes de confidentialité sur internet, le Règlement Général sur le Protection des Données (RGPD) est venu poser un véritable cadre législatif concernant la collecte et le traitement des données personnelles. Désormais, les structures publiques et privées concernées par cette réglementation se doivent de garantir une sécurité quant au traitement des données récoltées sur internet. Le RGPD a donc été élaboré pour tenter de répondre à la question de l’anonymisation des données et le nécessaire respect de la vie privée. Le fait de rendre anonyme les données est une nécessité pour continuer à utiliser les données sans atteindre à la vie privée des internautes. 

 

Que permet l’anonymisation des données ? 

 

L’anonymisation des données s’inscrit dans le processus de protection des informations et du respect de la vie privée sur internet. Cette anonymisation correspond à une transformation des informations personnelles en données ne pouvant être reliées à un individu. Pour garantir l’anonymisation des données, il est donc nécessaire d’utiliser les logiciels et outils de sécurité nécessaires afin de rendre impossible toute identification. Cette anonymisation des données est généralement réalisée lorsque les informations collectées sont transmises à un autre environnement. Ce processus permet ainsi de respecter la vie privée des internautes et d’éviter la divulgation d’informations personnelles. 

 

L’anonymisation des données est aujourd’hui réalisée par de nombreuses structures concernées par le RGPD. En effet, une fois anonymisées, les données peuvent être librement utilisées du fait qu’elles ne sont liées à aucun individu en particulier. L’anonymisation des données est donc un bon moyen pour continuer à traiter les données collectées tout en respectant la vie privée des internautes. Pour réaliser cette anonymisation, il est nécessaire que les organismes inclus dans le RGPD utilisent les outils et les logiciels parfaitement adaptés et sécurisés. 

 

La différence avec la pseudonymisation 

 

La pseudonymisation s’inscrit également dans l’objectif de protection de la vie privée des internautes. Contrairement à l’anonymisation des données, la pseudonymisation consiste en la séparation des informations personnelles à partir d’un système de clé d’identification élaboré. Ainsi, sans informations supplémentaires, il n’est pas possible d’attribuer les informations à une personne précise. Cette mesure consiste ainsi à rendre possible l’identification des données, mais seulement à partir de certaines informations et d’une véritable sécurité. 

 

Afin de garantir la sécurité de la pseudonymisation et des clés d’identification, les organismes privilégiant ce système de protection doivent assurer une sécurité optimale quant à la conservation des clés d’identification. Ainsi, la CNIL, organisme de contrôle du RGPD en France, impose aux structures l’élaboration d’une “clé secrète longue et difficile à mémoriser”. 

 

Que choisir entre pseudonymisation et anonymisation des données ? 

 

Selon les cas, certaines structures peuvent ainsi privilégier la pseudonymisation plutôt que l’anonymisation des données. Dans tous les cas, il est nécessaire que les organismes concernés soient en conformité avec le RGPD et qu’ils garantissent la sécurité des données collectées. Grâce à l’anonymisation des données, la protection des données est désormais garantie et empêche ainsi l’identification et le rattachement des données à un individu en particulier.

Les plus récents